Nouvelles‎ > ‎

Les légumes ont soif

publié le 10 août 2012 à 10:57 par PE Contact

Nous nous promenons dans nos jardins et avons l’impression de marcher dans un désert. Là où la végétation recouvrait complètement le sol, on dirait maintenant que le feuillage a diminué et on peut voir la terre nue au travers des feuilles rétrécies par la soif. Même les gros choux ont les feuilles virées à l’envers, comme s’ils nous disaient qu’ils vont tombés évanouis si la chaleur persiste. Lorsque nous déterrons une mauvaise herbe ou une betterave, on réalise que la terre est sèche même en profondeur.

Les laitues plantés à l’ombre des arbres de notre quai de pierre semblent s’en sortir mieux que les autres. (Qui a dit que les gros arbres nuisaient aux jardins?). De notre côté, nous bénissons le ciel d’avoir un boisé proche de chaque jardin. Quand on travail sous le soleil cuisant, c’est un pure bonheur d’avoir accès à un havre de paix, frais, pour faire une pause.

Cette situation nous amène une surcharge de travail avec l’arrosage. Installer les tuyaux goutte à goutte, installer des feuilles mortes ou du gazon coupé au pied des plants pour éviter l’évaporation, remplir les citernes avec l’eau du ruisseau, accrocher la remorque avec les 4 citernes au tracteur qui tirera le tout jusqu’aux jardins. Là, on branche les citernes aux tuyaux goutte à goutte et on laisse la gravité faire jusqu’au lendemain matin, et on recommence.  On doit prioriser, parce qu’on n’a pas le temps d’aider tout le monde. Cette nouvelle tâche rajoute plusieurs heures à un horaire déjà surchargé.

En effet, la récolte de framboises monopolise une personne à temps plein. La récolte de pois et de haricots représente 3h à 4h à tous les 2 jours, la serre réclame une demi journée de soin quotidiennement, et les jours de paniers ou de marché public amène 2 à 3h de récolte et autant pour la préparation des légumes. Les kiosques à la ferme et le marché représente 17h de plus.

Pas étonnant qu’on soit un peu à bout de souffle à tous les ans à la même période…

Au menu cette semaine!

Définitivement, nous sommes dans les haricots... Beaucoup de haricots! Pendant ce temps, les pois et les framboises ralentissent la production à cause d'un manque évident d'eau. En kiosque, vous trouverez des haricots variés (9 variétés différentes), des pois mange-tout, snap ou à écosser, des laitues de toutes les sortes, des jeunes oignons ainsi que framboises, betteraves, rutabagas, rabioles, choux-raves, concombres anglais, zucchinis variées, brocolis, bette à cardes, kale, épinards, lentilles germées, luzerne et quelques gousses d'ail. De plus, Amélie a commencer à vous offrir des pâtisseries de son cru avec cette semaine sa tarte au sucre et aux framboises.

Venez donc nous voir!


Comments