Nouvelles‎ > ‎

Être ou ne pas être... bio!

publié le 1 oct. 2012 à 11:48 par PE Contact

Nous recevions récemment la visite du certificateur de Québec Vrai…

La certification biologique nous demande un surplus de travail (paperasse, prise de données, analyse d’eau) et surtout une grosse charge financière (900$ à 1200$ par année). Lors de sa visite, le certificateur vérifie nos factures d’achat (semences, composts et autres produits achetés doivent être biologiques ou acceptés en bio), nos jardins (rotations, engrais verts, haies brise vent, protection des cours d’eau, zone tampon avec les champs des voisins conventionnels), ainsi que toutes les autres installations (serres, caveau, salle de transfo et germination). Mais pourquoi se certifie-t-on… 

La certification bio est beaucoup plus qu’une opportunité de vendre plus cher. Pour nous, c’est un vote. Plus il y a de petites entreprises officiellement certifiées bio et plus la population et le gouvernement sentiront l’importance de considérer le bio comme une voie incontournable. De plus, si nous évitions la certification mais que nous continuons à dire à nos clients que nous cultivons dans le respect de la terre, les pauvres clients seraient dans une drôle de position où ils devraient juger par eux-mêmes qui est intègre et qui est malhonnête. 

Et même les producteurs qui ont du bon vouloir, savent-ils vraiment que produire de façon biologique, c’est beaucoup plus que d’éviter les produits chimiques. Savent-ils que ça peut être dangereux pour les consommateurs de mettre du fumier au pied des plants pendant la saison. Connaissent-ils les engrais verts, les bandes riveraines, les bandes tampons et savent-ils l’importance de la biodiversité. Personne ne les vérifie. Le bio, c’est votre garantie que ce que vous achetez (et mangez) n’aura pas été traité par des pesticides et des fertilisants chimiques et ne contient pas d’OGM (ce qui est impossible à vérifier autrement pour l’instant). Ne pensez pas que votre partenariat avec la ferme passe inaperçu; plus il y aura de demande pour les agriculteurs bio, plus le Québec en sera transformé.

Bonne semaine!

En kiosque cette semaine!

Nous avons une belle récolte de courges spaghetti à vous offrir cette année. De plus, nos 6 variétés de pommes de terre sont sorties, de même que les choux, les rutabagas, les oignons jaunes et les poireaux. Nous avons aussi beaucoup de tomates en ce moment, des jaunes, des oranges, des roses, des rouges et des italiennes, sans oublier les tomates cerises. Nous avons également produit notre délicieux ketchup de tomates vertes.  

Pour les reste, venez voir par vous mêmes mercredi, jeudi et vendredi entre 15h00 et 18h00.

Le Grand Festin Matapédien

C'est dimanche prochain que se conclura la tenue du marché public Matapédien pour la saison 2012. Nous tiendrons notre dernier marché à l'endroit habituel et nous vous invitons à un repas gastronomique fait de produits du marché pour célébrer l'Action de grâce. Le menu et les infos sont disponibles en cliquant ici. Parlez-en à vos amis et à votre famille!

Au plaisir de vous y rencontrer!


Comments